Le Livre des Morts

Quand on pense à quel point la mort est familière et combien totale est notre ignorance, et qu'il n'y a jamais eu de fuite, on doit avouer que le secret est bien gardé.
Vladimir Jankélévitch

Écrire commentaire

Commentaires: 0